Le bac et aprés? Comment trouver sa vocation?

Abide vient d’obtenir le saint graal, le premier diplôme universitaire :  elle vient de décrocher le bac avec la mention bien ! Elle a terminé première de son centre d’examen. Sur le coup, elle ne réalise toujours pas ce qu’elle vient d’accomplir. Elle baigne dans l’euphorie : ses parents sont très fiers de leur fille.  De son côté, elle planifie déjà comment est-ce qu’elle va fêter et célébrer cet accomplissement personnel ? Une chose est sûre : elle compte passer des vacances inoubliables.

 

Deux mois se sont passés. Les vacances sont terminées. Il est temps de retrouver les bancs.

 

Toutefois, Abide ne sait pas vraiment quoi faire ? Pendant les mois précédents, elle s’est évertuée à maitriser toute sorte de formules de mathématiques, apprendre tous les textes d’histoire et de géographie, néanmoins, il ne lui est jamais venu l’idée que tout cela devait se limiter au bac. D’autant plus qu’Abide a passé toute l’année à éviter la question fatidique : alors que vas-tu faire après le bac ? Elle ne sait absolument pas quelle voie choisir, quelles études faire encore moins à qui s’adresser pour obtenir des conseils.

 

Beaucoup de lycéens, ayant eu un parcours modèle, se retrouvent dans la situation d’Abide . Un lot de questions les turlupine :  suis-je prêt pour des études supérieures ? quelles études choisir ? quels en sont les débouchés ?  Dois-je opter pour une formation dans une école d’enseignement supérieur ?  L’université est -elle une voie qui correspond à mes attentes ?

 

Toutes ses questions se résument en une seule : comment trouver sa vocation ?

 

Par cet article , je me permets de partager avec vous quelques astuces pour bien choisir sa vocation.

 

·         Débarrassez-vous des préjugés

 

Dans les salles de classes, vous entendrez souvent qu’un tel a opté pour telles études, aujourd’hui il ne gagne pas bien sa vie. Un tel autre a redoublé plusieurs fois parce que telles études sont très dures.

 

Il faut que vous commenciez par vous forger votre propre opinion par rapport aux études que vous envisagez de faire. Ne vous laissez pas convaincre par « ce qui se dit ». La réalité est souvent bien différente.

 

 

·         Informer vous sur les choix de formations possibles

 

Soyez curieux :  ce n’est pas forcément un grand défaut ! Allez vous renseigner auprès des écoles de formation et des universités. N’oubliez pas de marquer chaque formation dans un petit carnet ainsi que les différents débouchés.

 

·         Interrogez vous sur le cursus de vos aînés

 

Regarder autour de vous. Demander à vos aînés (étudiants tout comme professionnels) quels choix ont-ils fait ? Pourquoi ont-ils fait ce choix ? Parmi ceux que vous interrogerez, certains auront un ou des parcours qui vous inspireront.

 

·         Allez à la découverte de vos études

 

Quoi de mieux que d’effectuer un stage en immersion dans un domaine d’activité pour quelques semaines ?

 

Il ne s’agit pas de faire un stage dont le but est d’acquérir des connaissances pratiques dans un domaine comme si vous étiez un apprenti. Il s’agit de découvrir comment se passe la journée d’un professionnel, découvrir le monde auquel on sera peut-être un jour confronté. Il est important d’avoir des repères.

 

J’ai toujours aimé le droit depuis ma plus tendre enfance. J’aimais souvent jouer aux juges avec des amis. A la fin de ma première année d’université, j’avais toujours gardé ma vision « lycéenne » du monde. J’apprenais le droit mais sans réellement savoir ce que je voulais faire. Durant les vacances, j’ai pu effectuer un stage dans un tribunal. J’assistais un magistrat dans sa tâche quotidienne. Au début, je trouvais cette expérience passionnante. Toutefois, après quatre semaines de stage, je ne me sentais plus l’envie de continuer. Je n’aimais pas vraiment ce que je voyais et ce que je faisais. C’est finalement l’une des expériences les plus enrichissantes car elle m’a permis de comprendre réellement ce que je voulais faire une fois en deuxième année afin de concentrer toute mon énergie dans ce sens. J’aurais aimé pouvoir effectuer ce stage un an plus tôt en terminal ou en première.

 

 

 

S’il s’avère difficile de trouver un stage dans le domaine que vous envisagez, essayer de passer une journée avec un ainé étudiant dans ce même domaine. Allez au campus universitaire et posez-lui des questions et demandez-lui des conseils. Il sera ravi de vous apporter des réponses.

 

N’oubliez pas de participer aux salons destinés aux étudiants : c’est une chance immense de pouvoir découvrir et apprendre l’importance des formations proposées. Vous pourriez aussi rencontrer directement des professionnels qui vous donneront beaucoup d’informations utiles.

 

 Il est important de prendre des initiatives personnelles vous permettant de mieux appréhender vos études.

 

·         Identifier vos talents, vos dons et vos passions

 

C’est la chose la plus difficile et la plus complexe. Quelle est la chose que vous ne vous lasseriez jamais de faire ? Quelle est la matière dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise ? Quelle est la chose que vous faites mieux que quiconque sur cette terre ?

 

Répondre à ces questions vous permettra d’identifier clairement votre talent, votre don ou votre passion.

 

Cela peut être une aisance particulière dans une matière qui prédestine souvent en une brillante carrière dans ce domaine. De même, une éloquence et une facilité dans la prise de parole en public sont des atouts inestimables dans les métiers de la communication (journaliste, conseiller commercial), les métiers du droit (juriste d’entreprise, magistrat, avocat).

 

Il est important d’être passionné par ce que vous faites. La passion permet de vaincre la fatigue, la routine et la paresse de l’instant. Quand vous êtes passionné, vous êtes déjà sur la voie menant à l’excellence.

 

·         Ayez un projet d’étude solide et bien défini

 

Le projet d’étude est le parcours académique choisi afin de réaliser un projet professionnel. Il doit être bien identifié et défini. Vous devez l’écrire ou le garder en mémoire car il est comme votre boussole. Il est important de l’avoir car il symbolise vos ambitions futures. Il vous permet de ne pas vous disperser après un échec. Il révèle vos motivations profondes. N’oubliez surtout pas que vous pouvez tout aussi bien le changer quand vous décidez qu’il ne vous correspond plus.

 

 

 

Voilà quelques conseils qui vous aideront à bien choisir et définir votre vocation. Garder à l’esprit que rien ne peut vous empêcher de réaliser de brillantes études supérieures .

 

       

 

Osmoses MB  ,collaborateur